Le monde des mots et des couleurs de Marylise Grand'ry

20 février 2017

Littérature - Peinture - Objets d'ornement 

 

Ce blog reprend :

- Des extraits de mes livres pour petits et grands

- Des audio pour le plaisir de l'écoute et pour les malvoyants;

- Un site  sur la décoration : Objets d'ornement, lampes, vases, statuettes et tableaux, ...

-------------------------

 

 Littérature

 

 

image-1

Découvrez mes histoires courtes sur Youtube en cliquant sur l'image

 

Une crise de nerfs pour un GSM ...

Une pâquerette qui s'en va en guerre ...

Un paillasson qui revendique sa place ...

Un moment d'extase avec une praline ...

 

 

Des histoires inclassables ? Vraisemblablement.

Des sous-entendus ? Enormément.

En juger par vous-mêmes ? Certainement

 

 

Le cycle de l'eau

 


La dernière heure de classe vient de sonner.
En cette fin d'après-midi, je me sens fatigué.
Dehors, le soleil s'est caché derrière des nuages gris.
Je regarde mes élèves sagement assis
Qui attendent le titre de la leçon 
Que je m'apprête à leur donner.


Je suis professeur de 3ème année
A l'école des "petits crayons"

Je prends la craie, la remets en place.
L'orage qui approche m'oppresse, j'ai envie d'espace.
Je demande à mes petites têtes blondes de s'habiller
Et de me suivre jusqu'à la cours de récré.

Je veille à ce qu'ils attachent leur manteau et mettent leur capuchon.
Une fois dehors, je me dirige et m'arrête au pied du toboggan.
Les enfants s'inquiètent de mon comportement.
Je lève la voix; commence la leçon.

Il était une fois une goutte de pluie appelée Ténacité.

Pourquoi Ténacité ?

Parce qu’il faut être costaud pour l’aventure qui va débuter.
Comme si le ciel m'écoutait, la première gouttelette vient à tomber.
Elle glisse majestueusement sur la paroi en aluminium 
Que les culottes de nos chérubins ont usée au maximum,
Tombe sur la dalle en béton armé 
Sous les yeux ahuris des enfants amusés 
Qui s'attendent à ce que notre goutte se mette à parler
Pour expliquer son voyage qui va commencer.

Je continue mes commentaires et leur dis
Que sous l'action du vent et de la chaleur,
Ténacité va s'évaporé, se transformer en vapeur,
Se condenser et rejoindre les nuages gris.

Tous les regards observent la gouttelette qui, lentement,
Disparaît de la surface bétonnée de la cours de récré.

Au même moment, le vent se lève doucement.
Je montre du doigt le ciel encombré.


« Voyez les cumulus au-dessus de votre nez ;
Ils vont se transformer en pluie,

Etre chassés dans d’autres pays
Ou se changer en flocon de neige

Si la température vient à tomber ».

Cela tracasse Nadège.

Je la rassure qu'aujourd'hui, ce ne sera pas le cas

Vu que nous étions en juin
Et qu'en juin c'est la période des foins 
Et non du verglas.
La voilà rassurée pour un cours instant 
Car au loin, l'orage menace et gronde méchamment.

Tandis que les nuages se font plus nombreux

Et que la pluie s’est mise à tomber,
Je conduis mes jeunes élèves vers le parc arboré
Pour leur expliquer que l'eau en pénétrant le sol poreux, 
Forme des nappes souterraines
Et rejoindra dans quelques semaines
Sources, ruisseaux, rivières, fleuves...


Elle vivra de belles aventures, de nombreuses épreuves
Avant de retrouver la mer, son amie.


Quand son but sera atteint, elle n'aura qu'une envie...
Repartir vers des nouvelles contrées inexplorées.

Le cours est terminé.
Je regarde les yeux émerveillés 
De mes petits garnements

Qui aimeraient prendre la place de Ténacité.


Je leur souris et leur dis gentiment :
"Courez à présent vers vos parents. 
Mettez-vous à l'abri
Car notre gouttelette et ses amies 
Attendent que vous soyez rentrés
Pour se déverser en trombe sur notre pays.

A demain les enfants et n'oubliez pas de revoir votre leçon
Pour l'interrogation sur les conjugaisons. "
 

 

 

 

Décembre au coin du feu 

 

couverture décembre

 

Un bonhomme de neige qui rêve de pays tropicaux;

Un sapin qui panique à la veille de Noël;

Une maman qui goute un peu trop son vin chaud; 

Un papa Noël qui ne veut pas partir en tournée;

Un enfant seul dans une tempête de neige;

Une petite dinde vraiment idiote mais adorable.

Un étranger habillé de rouge qui frappe à la porte;

Un esprit de Noël qui s'amuse comme un petit fou...

 

 

 

 

Cliquez sur l'image et rejoingnez-moi sur Youtube.

 

 

LE BONHOMME DE NEIGE

 

J'enfile mon gros pull, mon écharpe, mes bottes fourrées,
Mes gants, mon passe montagne et mon bonnet rayé.
Dehors, il neige, il fait moins dix degrés.

 Mon fils Jona, me regarde me préparer.

Il ne tient plus en place, veut attraper les flocons bleutés
Qui tombent en douceur d'un ciel bien chargé.
Il s'est promis de créer
Un bonhomme de neige plus grand que le Yéti.

 Je suis prête, prends mon courage à deux mains ... c'est parti !

Je lui montre comment d'une toute petite boule,
On arrive à obtenir une grosse bouboule.
Il me regarde tout épaté.
À ses yeux, je suis un inventeur né.
J'en retire une certaine fierté.

 Les heures s’écoulent, il ne reste plus de neige dans le jardin.

À la place, trois monstrueuses boules.
À mes pieds, trois belles ampoules.

 Nous avons dû appeler les voisins

Pour nous donner un coup de main.
À la nuit tombée, notre géant est né.
Nous sommes complètement épuisés,
Mais fiers du travail achevé.

 Reste à placer, carotte, noisettes, cape et charbons.

En un tour de main, nous l’humanisons.
Jona saute de joie, en perd son pantalon.
Le froid nous glace, il nous faut rentrer.
Nous prenons un bain chaud et un repas bien mérité.
Pour la soirée, nous nous assoyons auprès d'une belle flambée.
J'ouvre un livre et raconte l'histoire du bonhomme de neige,
Ce gros bonhomme qui rêvait de voyager
Et qui, pour cela, avait emprunté une motoneige.

 Jona m’écoute étonné, réfléchit et dit :

« Penses-tu qu'il en va de même pour mon nouvel ami ? »
Je ris et le rassure que demain il ne sera pas parti.

 Mon gamin, rassuré, monte se coucher. 

J'en fais de même, cette journée m'a éreintée.

 Durant la nuit, j'entends des bruits

Mais je suis trop fatiguée pour m'en inquiéter.

 Au petit matin, je descends dans le salon pour ranimer le foyer.

Le bois que j'avais placé près de la cheminée a disparu,
Ainsi que les allumettes et les vieux journaux que j'avais conservés.
Cela ne peut pas être l'œuvre d'un malotru !

 Instinctivement je me tourne vers le jardin.

Le bonhomme de neige s’est évaporé.

 J'enfile mes bottes, mon manteau et sors dans le clair matin.

Je découvre mon panier, le reste d'un feu et une carotte esseulée.

 Après trois secondes de perplexité,

Je réalise que mon fils Jona,
Craignant que son ami n'attrape froid,
A installé pour la nuit,
Un brasero à côté de lui.

 J'en suis toute émue et m'inquiète de sa réaction.

Comment lui expliquer que ses bonnes intentions
Ont causé la disparition du bonhomme de neige ?
Pourquoi ne suis-je pas pourvue de sortilèges ?

 Je me précipite à l'intérieur de la maison … 

Je prends crayon et feuille de papier
pour écrire ces quelques mots qui le rassureront.

 « Mon bel ami,

Je te remercie de m'avoir donné la vie.
Grâce à ton amour, je suis de force à voyager.
J'ai envie de connaître les chaudes contrées
Et d'y rencontrer des enfants qui ont ta bonté.
Je te promets que chaque fin d'année
Je reviendrai dans ton jardin.
J'y déposerai une carotte, signe que tout va bien.
À bientôt, ne m'oublie pas.

 Ton bonhomme qui pense à toi. »

 Je glisse la feuille sous la porte de Jona

Et je m'en vais préparer le petit déjeuner.

 Peu de temps après j'entends mon fils se précipiter en bas 

Et me hurler tout en riant que son ami est parti,
Comme dans l'histoire que la vieille je lui avais contée.

 Depuis ce temps, quand la neige vient à tomber,

Je dépose une carotte dans le jardin.

 Un jour, mais pas aujourd'hui, je lui dirai la vérité.

 

 

Extrait du livre "Décembre au coin du feu" de Marylise Grand'ry

 

 

Et si ... des histoires pour toute la famille

 

téléchargement

 Cliquez sur l'image et prenez le temps de  .....

 

-----------

 

Comment lire à la tombée de la nuit, si à vos côtés, vous n'avez pas une lampe pour vous éclairer. 

Objets de décoration

 Pour voir les objets déco :

Vases - Tableaux - Luminaires - Statuettes ....

 

 

lampe5

 

 

 

 Magasins, particuliers, vous désirez acquérir une de mes oeuvres ?

Laissez moi vos coordonnées à l'adresse mail suivante :

               grandrymarylise@gmail.com                                                                                

 

 

                                       

 

 

 

 

 Cliquez sur la photo et découvrez mon site déco.

 

Merci pour votre visite et à bientôt

 

Marylise Grand'ry

GSM : (+32)0486/04.06.16